10
Fév

Pourquoi nous respirons ?

Parce qu’il y a 800 millions d’années nos ancêtres les bactéries ont dû s’adapter à ce gaz devenu abondant dans l’atmosphère, grâce aux cyano bactéries qui le rejetaient au terme de la photosynthèse. L’oxygène étant toxique, les organismes pluricellulaires s’en sont d’abord protégés en le transformant en molécules d’eau.

Or cette neutralisation produisait beaucoup d’énergie, une source inespérée pour ces cellules, qui ont alors développé une nouvelle forme de respiration utilisant l’oxygène. Une « riche » idée, car cet élément est l’un des plus puissants réactifs chimiques. Il confère ainsi un excellent rendement à la respiration. Enfin, sa disponibilité (20 % de l’atmosphère) et son état gazeux facilitent sa diffusion dans les tissus biologiques.

 

Nous respirons donc pour vivre et bouger ! Quand l’on aspire de l’air, nos poumons se gonflent. L’oxygène de l’air est alors capturé par le sang, dans des petits sacs. Ce sont les globules rouges. Ils voyagent dans notre corps et l’oxygène qu’ils transportent peut être libéré, là où nous en avons besoin. Dans les muscles, pour bouger. Dans le cœur, pour qu’il batte. Dans le cerveau, pour que l’on pense.

À la fin du voyage, le sac ne contient plus d’oxygène. Il y a de la place pour transporter autre chose. Par exemple, du gaz carbonique : ce déchet va être éliminé dans l’air qui sortira de nos poumons, quand nous soufflerons.

Search:
Categories
Sponsor du Site
© Copyright 2010-2020 Ckneanah. All rights reserved. Design by MBF Style and Created by Dream-Theme — WP. by MBF Home.